TENDININOPATHIE QUADRICIPITALE

TENDININOPATHIE QUADRICIPITALE

WhatsApp Image 2022-01-11 at 15.51.42 (2)-min.jpeg

Définition

La tendinite quadricipitale est une inflammation de l’insertion du quadriceps (muscle de la face antérieure de la cuisse, principal stabilisateur du genou, extenseur de la jambe sur la cuisse) au niveau de son insertion sur la partie haute de la rotule.

Elle fait partie du groupe des tendinopathies du genou et prédomine le plus souvent au bord externe.

Symptômes

Le principal symptôme de la tendinopathie du quadriceps est la douleur antérieure du genou, avec des niveaux d'intensité variables situés dans diverses zones de l'appareil du mécanisme extenseur.

Les patients se plaignent souvent d'une aggravation progressive de la douleur liée à l'activité, et souvent ne se souviennent pas ou ne décrivent pas un événement déclencheur.

Diagnostic

L’examen clinique du médecin permettra d’en confirmer l’existence et d’éliminer d’autres pathologies de voisinage (pathologie cartilagineuse de la rotule, pathologie musculaire ou osseuse)

Des examens complémentaires seront parfois nécessaires pour en apprécier l’importance et l’évolution et confirmer le diagnostic, comme l'utilisation de l'imagerie diagnostique telle que les radiographies, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et diverses formes d'échographie telles que l'échelle de gris, la haute résolution, le Doppler couleur et l'élastographie ont été largement étudiées chez les athlètes.

Parmi les différentes modalités d'imagerie, l'échographie est un outil sûr, peu coûteux et précis qui peut être utilisé pour diagnostiquer la tendinopathie du quadriceps et aider à guider les options de soulagement des symptômes.

Étiologie

La tendinopathie du quadriceps est une cause importante de douleur antérieure du genou, qui est le plus souvent observée chez les athlètes en raison de changements tendineux dégénératifs chroniques dus à des charges répétitives, au stress et à l'extension du genou.

Le geste déclenchant semble être surtout les contraintes de freinage brutal imposées au quadriceps lors de réceptions de sauts, étirements violents et répétés du tendon : volley, basket, patinage, mais aussi escrime, haltérophilie…

Épidémiologie

La prévalence de la tendinopathie du quadriceps varie de 0,2 % à 2 % dans les populations sportives.

Parmi les athlètes souffrant de douleurs des mécanismes extenseurs, jusqu'à un sur quatre ressentent des douleurs au pôle supérieur de la rotule.

Par ailleurs, la tendinopathie du quadriceps existe chez les patients non sportifs dans un cadre communautaire, et il existe des associations liées à l'obésité, à des poids globalement plus lourds et à une taille accrue.

Traitement

Le traitement médical sera celui de toutes les tendinopathies :

  • Repos sportif (arrêt des sports à risque pour le quadriceps).

  • Prise d’anti-inflammatoires, d’antalgiques.

  • Cryothérapie, physiothérapie, massages transversaux profonds.

  • Port d’une contention pour soulager l’appareil extenseur.

  • Immobilisation par une contention élastique adaptée.

  • Rééducation musculaire en mode excentrique, travail de la pliométrie, étirement du quadriceps et des ischio-jambiers.

  • Prise en charge des facteurs favorisants et déclenchants la tendinopathie : préparation physique, nutrition, hydratation au cours de l’effort, planning d’entraînement.

  • Injections de facteurs plaquettaires ou PRP favorisant la cicatrisation tendineuse.

  • Les ondes de choc sont utiles dans la prise en charge des tendinopathies quadricipitale car à côté d’un effet antalgique, elles permettent de stimuler le processus de réparation.

  • Le traitement chirurgical de la tendinopathie du quadriceps doit être réservé à ceux qui sont dans les derniers stades de la tendinopathie et à ceux qui ont épuisé les traitements conservateurs. Elle repose sur l’excision des zones cicatricielles intra-tendineuses et la suture des fissures, suivie d’une immobilisation à visée de cicatrisation.

Références bibliographiques

  1. King D, Yakubek G, Chughtai M, et al. Quadriceps tendinopathy: a review-part 1: epidemiology and diagnosis. Ann Transl Med. 2019;7(4):71. doi:10.21037/atm.2019.01.58

  2. King D, Yakubek G, Chughtai M, et al. Quadriceps tendinopathy: a review, part 2-classification, prognosis, and treatment. Ann Transl Med. 2019;7(4):72. doi:10.21037/atm.2019.01.63

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

Tendininopathie quadricipitale par Exo Médical, le spécialiste des ondes de choc