THÉRAPIE DES POINTS TRIGGERS MYOFASCIAUX EX : DOS

THÉRAPIE DES POINTS TRIGGERS MYOFASCIAUX EX : DOS

WhatsApp Image 2022-01-11 at 15.51_edited.jpg

Définition

C’est une douleur subaiguë ou chronique, avec des symptômes autonomes, sensoriels et moteurs générée par les points triggers au niveau du dos.

Ceux-ci sont des points musculaires fermes et hautement irritables, situés dans une bande musculaire serrée originaire du quadratus lumborum, qui sous une pression externe, provoquent une réponse douloureuse.

Le quadratus lumborum est un muscle de la paroi abdominale postérieure qui s'insère en bas dans la crête iliaque postéro-médiale et en haut dans le bord interne de la douzième côte, ainsi que dans les apophyses transverses des quatre vertèbres lombaires.

Symptômes

Cette pathologie se caractérise par des symptômes qui incluent :

  • Une sensibilité musculaire localisée au niveau du dos et du bas du dos.

  • Une bande tendue intramusculaire palpable.

  • Une réponse de contraction musculaire.

Diagnostic

Le diagnostic des triggers points au niveau du quadratus lumborum est essentiellement clinique, basé sur une anamnèse et un examen physique minutieux. Le patient affiche :

  • Une douleur généralement décrite comme profonde et persistante, et qui peut être aiguë lors du mouvement.

  • Parfois une irradiation à l'aine.

  • Le grand trochanter peut devenir sensible à la pression de telle sorte que le patient ne supporte pas de se coucher sur le côté ipsilatéral. Ainsi, des actions telles que se retourner, sortir du lit, se tenir debout et marcher sont décrites comme très douloureuses.

  • Une douleur est déclenchée chaque fois que les points gâchettes au niveau du dos sont stimulés par la pression, la chaleur, le froid ou des mouvements qui étirent la structure qui contient les points gâchettes.

  • La palpation des points gâchettes au niveau du dos imitera ou accentuera la douleur décrite par le patient, l'amenant à se retirer dans une réaction connue sous le nom de signe de saut.

Étiologie

L’excès d’usage et la tension du muscle quadratus lumborum sont l'une des principales causes de douleur chronique dans le bas du dos.

Épidémiologie

Les triggers points myofasciaux au dos sont une cause fréquente de douleur et de dysfonctionnement du système musculo-squelettique et représentent 20 % à 95 % des cas de douleur musculo-squelettique se présentant dans les cliniques externes et les centres de gestion de la douleur.

Une étude a identifié la présence de triggers points myofasciaux au dos dans les muscles quadratus lumborum et gluteus medius chez 85,7 % des patients atteints du syndrome douloureux post-laminectomie.

Une autre recherche a rapporté que 63,5 % des patients souffrant de douleurs dorsales chroniques présentaient des triggers points myofasciaux au dos dans les muscles piriformes et paravertébraux lombaires.

Traitement

L'objectif principal du traitement de cette pathologie est de briser le cercle vicieux de la douleur en éliminant les points triggers points myofasciaux au dos.

Actuellement, il existe plusieurs stratégies thérapeutiques comprenant :

  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des opioïdes, des anticonvulsivants, des antidépresseurs et des myorelaxants.

  • D’autres stratégies non pharmacologiques ont également été utilisées, telles que la compression ischémique, l'étirement et le massage.

  • Un traitement par une infiltration des muscles impliqués, est recommandé lorsque les stratégies susmentionnées échouent. Les infiltrations, sous échographie, avec des anesthésiques locaux et des corticoïdes ont été décrites comme efficaces pour le traitement de la triggers points au dos et sont de plus en plus utilisées dans les cliniques de douleur chronique.

  • D’autres modalités de traitement, y compris les ultrasons et la stimulation nerveuse électrique transcutanée peuvent être indiquées.

  • Récemment, la thérapie par ondes de choc extracorporelles s'est imposée comme un traitement alternatif des  triggers points au dos chez les patients présentant des symptômes récalcitrants au traitement conservateur traditionnel. Cette thérapie présente de nombreux avantages, notamment le caractère non invasif, moins de douleur et de complications, des avantages cosmétiques sans cicatrice et aucun risque potentiel d'infection ou de réactions allergiques.

Références bibliographiques

  1. Hong JO, Park JS, Jeon DG, Yoon WH, Park JH. Extracorporeal Shock Wave Therapy Versus Trigger Point Injection in the Treatment of Myofascial Pain Syndrome in the Quadratus Lumborum. Ann Rehabil Med. 2017;41(4):582-588. doi:10.5535/arm.2017.41.4.582

  2. Juan J. Iglesias-González, PT, María T. Muñoz-García, PT, Daiana P. Rodrigues-de-Souza, PT, MSc, Francisco Alburquerque-Sendín, PT, PhD, César Fernández-de-las-Peñas, PT , PhD, Myofascial Trigger Points, Pain, Disability, and Sleep Quality in Patients with Chronic Nonspecific Low Back Pain, Pain Medicine , Volume 14, Numéro 12, Décembre 2013, Pages 1964–1970, https://doi.org/10.1111/ pme.12224

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

Thérapie des points triggers myofasciaux : dos par Exo Médical, le spécialiste des ondes de choc