TISSU CONJONCTIF/RAFFERMISSEMENT DE LA PEAU

TISSU CONJONCTIF/RAFFERMISSEMENT

bras base-min.jpg

Définition

La cellulite/Tissu conjonctif est définie comme une altération esthétique de la surface de la peau caractérisée par un capitonnage de la peau. En d’autres termes, la topographie de la peau se transformant en une surface ressemblant à une peau d'orange.

Symptômes

La cellulite/Tissu conjonctif se manifeste cliniquement par l’apparition progressive des changements cutanés, connus sous le nom de fibrose et sclérose. Elle présente les signes suivants :

  • Un tracé ondulé de la surface de la peau avec l’apparition de multiples nodules, qui sont palpables.

 

  • En cas d'avancement significatif des changements, les nodules et les lésions sclérotiques s'accompagnent de douleurs, de sécheresse et d'amincissement de la peau recouvrant la zone modifiée.

 

Le plus souvent, ce problème affecte le tissu sous-cutané autour des cuisses, des fesses et des hanches, les zones où le tissu adipeux est déposé en plus grande quantité chez les femmes.

Diagnostic

Le diagnostic de la cellulite/Tissu conjonctif s'appuie sur un examen clinique, il suffit de pincer la peau pour dévoiler l’aspect irrégulier de la peau. Parfois, le médecin demande des analyses biologiques, qui sont basées sur la numération de la formule sanguine qui révèle une forte augmentation du nombre de leucocytes éosinophiles (type de globules blancs) et sur une biopsie cutanée.

Étiologie

Plusieurs facteurs sont à l’origine des cellulites/Tissu conjonctif, ce sont surtout des facteurs environnementaux, hormonaux et génétiques.

Les facteurs environnementaux comprennent :

 

  • Le régime alimentaire : la consommation excessive de produits alimentaires riches en graisses, à forte teneur en sel et en conservateurs.

  • Le manque d'activité physique.

  • La consommation d'alcool.

  • Le tabagisme.

Les facteurs hormonaux sont surtout :

  • La sécrétion des hormones sexuelles après la puberté.

  • L'hyperestrogénie liée à la grossesse.

  • L'utilisation de pilules contraceptives.

  • Un traitement hormonal substitutif chez les femmes ménopausées.

Épidémiologie

La formation de cellulite/Tissu conjonctif s'accélère à l'adolescence, la grossesse ou chez les femmes autour de l'âge de la ménopause. On estime que la maladie peut toucher jusqu'à 85 % des femmes de plus de 20 ans.

Chez les hommes en bonne santé, la cellulite est rare, mais elle peut survenir en raison de conditions médicales qui entraînent une carence en androgènes ou nécessitent une thérapie aux œstrogènes.

Une étude récente a rapportée que l'incidence et la gravité de la cellulite sont influencées par :

  • Le sexe, étant plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

  • La race, étant plus fréquente chez les Caucasiens.

  • Le type biologique, se trouvant sur les hanches et les cuisses des femmes latino-américaines mais pas sur l'abdomen des femmes européennes.

Traitement

Il existe aujourd’hui différents traitements pour se débarrasser de la cellulite :

  • Le massage :

Un massage vigoureux est utilisé pour encourager l'élimination du liquide interstitiel et améliorer le drainage lymphatique chez les personnes présentant une diminution du retour veineux.

LPG Endermologie (Endo-Systems, LLC, Fort Lauderdale, FL) est un système de massage mécanique qui utilise la pression positive de 2 rouleaux et la pression négative de l'aspiration vers la peau et les tissus sous-cutanés.

  • La thérapie extracorporelle par ondes de choc :

Elle consiste à utiliser l'énergie électrique pour créer une perturbation mécanique des tissus ciblés sans cytolyse, entraînant des réponses de guérison extracellulaires qui créent des changements de régénération tissulaire tels que le remodelage du collagène et l'amélioration de la circulation sanguine locale à partir de la néovascularisation.

Les ondes de choc peuvent traverser les tissus et confiner leurs effets à des zones de densités différentes, sans effet substantiel sur les tissus environnants.

  • Appareils basés sur le laser et la lumière :

La thérapie au laser de bas niveau peut activer une cascade biologique qui augmente la production de collagène.

  • La liposuccion :

Depuis les années 1970, la liposuccion est le traitement standard pour le remodelage du corps par élimination du tissu adipeux sous-cutané.

  • La subcision :

Au cours de cette procédure, les zones sont engourdies avec un anesthésique topique, une aiguille est insérée sous la peau et une technique d'éventration est utilisée pour libérer les cordons fibreux de la cellulite.

  • Traitements injectables pour la cellulite par la Collagenase Clostridium histolyticum :

Les enzymes collagénase isolées et purifiées à partir de la fermentation de Clostridium histolyticum sont utilisées dans des essais cliniques pour le traitement de la cellulite. Ils deviennent synergiques et offrent une très large réactivité hydrolysante vis-à-vis du collagène sous-cutané provoquant sa lyse.

Références bibliographiques

  1. Tokarska K, Tokarski S, Woźniacka A, Sysa-Jędrzejowska A, Bogaczewicz J. Cellulite: a cosmetic or systemic issue? Contemporary views on the etiopathogenesis of cellulite. Postepy Dermatol Alergol. 2018;35(5):442-446. doi:10.5114/ada.2018.77235

  2. Sadick N. Treatment for cellulite. Int J Womens Dermatol. 2018;5(1):68-72. Published 2018 Oct 22. doi:10.1016/j.ijwd.2018.09.002

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

TRAITEMENT RECOMMANDÉ

Tissu conjonctif par Exo Médical, le spécialiste des ondes de choc